Aboubakar

Aboubakar Vincent signe le contrat avec Al Nassr (Arabie saoudite)

Aboubakar Vincent devait avoir un stage avec l’équipe nationale camerounaise mais ne s’est distingué dans aucun des deux matchs contre le Nigeria. De plus, le club turc avec lequel il a joué cette saison a publiquement exprimé son désaccord sur les blessures du Camerounais. Logique que le joueur cherchait un contrat plus avantageux que le million d’euros qu’il aurait à peine obtenu là-bas.

Avec le FC Porto, les choses n’étaient pas claires, Vincent a décidé de revenir au club avec lequel il a joué son premier championnat depuis son arrivée en Europe. Les dirigeants du club ne lui ont pas fait un contrat particulièrement généreux.

D’ailleurs, le Camerounais a une situation intéressante avec des blessures récurrentes et certains disent qu’il joue un temps limité.

Vincent Aboubakar

Autre problème mis en lumière dans le contrat, c’est que le Besiktas estime que Vincent ne sait pas faire une belle saison. À l’époque où les négociations ont commencé entre les deux clubs, Besiktas n’offrait qu’un salaire garanti de 1.5 million € par an, un maigre bonus de 25 000 € par match et un bonus de signature de 500 000 €.

Avec des statistiques, des blessures non cicatrisées, des problèmes financiers après le départ du FC Porto, il était clair qu’il devait trouver un meilleur contrat ailleurs.

Vincent Aboubakar (29 ans) a ainsi signé un contrat de trois ans avec Al-Nassr et gagnera environ 6 millions d’euros par an.

Laisser un commentaire